Qualité du fourrage produit en PTD



Protocoles :

Estimer la valeur alimentaire d’un fourrage nécessite d’en analyser d’abord la composition biochimique. Celle de l’herbe peut-être prédite par Spectroscopie dans le Proche Infra Rouge (SPIR ou NIRS en anglais).

Zones de prélèvement des échantillons d'herbe
Zones de prélèvement des échantillons d'herbe

L’analyse infrarouge s’effectue à partir des échantillons d’herbe prélevés dans les cadres de 0,25 m² réalisés sur chacune des 35 parcelles en suivi avant le passage des animaux (six échantillons répartis sur trois zones de la parcelle).

Prélèvement des échantillons d'herbe dans un quadrat de 50 cm sur 50 cm
Prélèvement des échantillons d'herbe dans un quadrat de 50 cm sur 50 cm

Chaque prélèvement s’effectue sur une surface donnée grâce à un quadrat de 50 cm sur 50 cm. Le prélèvement d’herbe est réalisé en coupant, dans la mesure du possible, les graminées au-dessus de la gaine. Cette précaution permet de respecter les préconisations de la méthode Herby en s’approchant de ce que les animaux ingèrent réellement. Ce sont ces mêmes échantillons qui sont utilisés pour mesurer la production fourragère des prairies en suivi.

Séchage  à l'étuve à 60°c pendant 72h et passage au broyeur
Séchage à l'étuve à 60°c pendant 72h et passage au broyeur
Echantillon d'herbe broyé à 1mm
Echantillon d'herbe broyé à 1mm

Avant le passage au NIRS, les échantillons d’herbe sont séchés à l’étuve (60°c pendant 72h) puis broyés à la grille de 1 mm.

La méthode NIRS repose sur le principe de l’absorption de la lumière infra-rouge par la matière organique. C’est une méthode de mesure indirecte qui nécessite un étalonnage. Elle permet de prédire la composition biochimique des fourrages.


Suivi des actions et impacts du projet :

L’analyse régulière par spectroscopie infrarouge des échantillons d’herbes recueillis permet d’obtenir directement ou indirectement des informations sur la composition de l’herbe et ainsi réaliser un suivi nutritionnel des prairies en Pâturage Tournant Dynamique.


Le suivi est fonction du type de prairie prélevée : une prairie temporaire est une prairie qui a été semée il y a moins de cinq ans, tandis qu’une prairie permanente désigne une prairie ancienne, peu travaillée ou qui a été semée il y a plus de 10 ans. Il peut se faire également en fonction de la zone géographique dans laquelle se trouve l’exploitation : la zone agricole de BOCAGE ou la zone agricole de GÂTINE ET PLAINE du sud du département des Deux-Sèvres.

Département des Deux-Sèvres : périmètre de la Zone Agricole de BOCAGE et périmètre de la Zone Agricole de GATINE ET PLAINE

Les données nutritionnelles peuvent être comparées à des fourrages de référence dont la valeur alimentaire est bien connue : de l’ensilage de maïs, du trèfle blanc et un foin classique de graminées, référencés par l’INRA dans ses tables de valeur alimentaire.

 

On mesure ainsi les éléments suivants :

accès grand public
accès partenaires seulement


  • La teneur en Matière Azotée Totale (MAT), correspond à la quantité de protéines contenues dans le fourrage (N*6,25). Prédite directement par analyse infrarouge (NIRS), cette valeur ne tient cependant pas compte de la digestibilité et de la nature des acides aminés qui composent ces protéines.

Evolution de la teneur en MAT de l’herbe des parcelles en prélèvement selon :


> les types de prairies : temporaires ou permanentes


> les types de zones agricoles : BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  13/09/2018

accès grand public
accès partenaires seulement


  • Les Protéines Digestibles dans l’Intestin (PDI) :
    La valeur PDIN1 est calculée à partir des teneurs en MAT (Matière Azotée Totale) et en matière organique (MO) prédites par NIRS.
    La valeur PDIE2 est calculée à partir des teneurs en MAT et en MO en tenant compte cette fois de la digestibilité de la MO. Cette digestibilité peut être prédite avec la teneur en parois végétales et en MAT obtenues par NIRS.
    Ces valeurs correspondent à la quantité de protéines réellement digestibles qui arrivent dans l’intestin grêle. Elles donnent ainsi une idée de la qualité nutritionnelle des protéines présentes dans l’herbe. La valeur PDI la plus faible constitue un facteur limitant et sera donc prise en compte pour estimer la quantité de protéines digestibles.

1 Protéines Digestibles dans l’Intestin d’origine microbienne permises par l’azote

2 Protéines Digestibles dans l’Intestin d’origine microbienne permises par l’Energie


Evolution de la teneur en PDI de l’herbe des parcelles en prélèvement selon :


> les types de prairies : temporaires ou permanentes


> les types de zones agricoles : BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  13/09/2018

accès grand public
accès partenaires seulement


  • Les Unités Fourragères Lait (UFL) sont calculées à partir des teneurs (prédites par NIRS) en MAT (Matière azotée totale), en matière organique (MO) et en parois végétales, ainsi qu’à partir de la digestibilité de la MO. Cette valeur correspond à l’énergie directement disponible apportée par 1 kg de matière sèche.

Evolution de la teneur en UF de l’herbe des parcelles en prélèvement selon :


> les types de prairies : temporaires ou permanentes


> les types de zones agricoles : BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  13/09/2018

accès grand public
accès partenaires seulement


  • Le rapport PDI/UF permet d’évaluer si l'alimentation est équilibrée ou bien nécessite un apport en énergie et en protéines.

Equilibre de la ration annuelle par exploitation selon :


> les types de prairies : temporaires ou permanentes


> les types de zones agricoles : BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  13/09/2018

accès grand public
accès partenaires seulement


  • La teneur en ADF (Acid Detergent Fiber) est directement prédite par NIRS et correspond à la quantité de cellulose et de lignine contenue dans le fourrage. Ces deux éléments constituent les parois végétales peu digestibles. Cette quantité de parois végétales est exprimée en % de la matière sèche.

Evolution de la teneur en ADF de l’herbe des parcelles en prélèvement selon :


> les types de prairies : temporaires ou permanentes


> les types de zones agricoles : BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  13/09/2018

accès grand public
accès partenaires seulement


  • La digestibilité de la Matière Organique (dMO) caractérise la proportion du fourrage digestible par les ruminants et est exprimée en %. Elle peut être calculée à partir de la solubilité enzymatique, ou digestibilité de laboratoire, directement prédite par NIRS. Cette digestibilité est très corrélée à la teneur en parois végétales du fourrage.

Evolution de la dMO de l’herbe des parcelles en prélèvement selon :


> les types de prairies : temporaires ou permanentes


> les types de zones agricoles : BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  13/09/2018

accès grand public
accès partenaires seulement


  • La proportion de graminées et de légumineuses est déterminée par des mesures infrarouges réalisées sur les échantillons d’herbe broyés. Ces mesures donnent donc un aperçu du profil floristique de l’échantillon et également des informations qualitatives sur les propriétés nutritionnelles de l’herbe.

Suivi de la proportion de graminées et de légumineuses au sein des parcelles en prélèvement selon :


> les types de prairies : temporaires ou permanentes


> les types de zones agricoles : BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  13/09/2018

accès grand public
accès partenaires seulement


  • Compilation des données d'herbe par zone agricole :
    BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  17/09/2018

accès grand public
accès partenaires seulement


  • Analyse des données d'herbe par zone agricole :
    BOCAGE ou GÂTINE ET PLAINE

mise à jour :  17/09/2018